Collège du Larzac
9 janvier 2019

GROUPE SCOLAIRE RAY GORBELLA

GROUPE SCOLAIRE RAY GORBELLA

La ville de Nice a souhaité valoriser et requalifier le secteur du stade du Ray, entrée Nord de la Ville, en privilégiant les éléments d’animation et de proximité (services publics, équipements sportifs, petite enfance et scolaire, stationnement et habitat), mais également en favorisant une forte présence paysagère dans le quartier par la création d’un parc urbain de 2,8 ha et des îlots de logements, eux-mêmes très végétalisés. Le projet prend donc place dans un quartier en mutation. Alors qu’hier le groupe scolaire était un simple élément participant au boulevard Gorbella, Aujourd’hui, avec la disparition du Stade du Ray et la création du Parc du même nom, l’établissement scolaire se trouve mis en avant.

Ce nouveau positionnement entre Ville et Jardins donne à l’équipement à restructurer une situation originale de grande qualité. L’équipement va gagner en visibilité et sera associé par les niçois, aux espaces verts mis à leur disposition. Ainsi, le Groupe scolaire Ray Gorbella saura révéler la qualité des bâtiments existants et s’ouvrir à de nouveaux usages conçus pour unifier, sanctuariser. Nous avons inscrit l’équipement dans une palissade qui l’enlace. Cette palissade verte tissera du lien entre le parc paysager à l’Est et le milieu urbain existant à l’ouest. Véritable fil d’ariane, elle accompagne les niçois et les visiteurs de l’arrêt du tramway jusqu’au parc du Ray. L’objectif de cette opération est également de minimiser l’impact de la partie « extension » et donc de la surface bâtie neuve construite. Il s’agit donc de loger le maximum de besoins au sein du groupe scolaire existant, tout en prenant en compte les contraintes de fonctionnalités du projet. Notre travail architectural s’est donc concentré sur l’organisation fonctionnelle de l’ensemble de l’équipement en adéquation avec le budget alloué à l’opération et les contraintes de mise en œuvre dans un temps restreint et sur site occupé (modules préfabriqués).

Enfin, la restructuration du groupe scolaire Ray Gorbella est aussi l’occasion de créer de réelles façades urbaines depuis le domaine public et de valoriser les façades existantes, témoins d’une époque et d’une histoire commune.