CEMAGREF
5 décembre 2018
Groupe Scolaire Ludovic Massé
29 novembre 2018

Unité d’Hébergement et Pôle Alimentaire CFAI

Unité d'Hébergement et Pôle Alimentaire CFAI

Le projet met en jeu deux entités dans des contextes différents ce qui conduit à des réponses radicalement différentes, l’une et l’autre adaptées à leur contexte d’insertion.

Le pôle INTERNAT, situé à la lisière de la ville, apporte une réponse contextuelle, basée sur l’intégration. Le bâtiment cherche à diminuer son échelle par une volumétrie divisée en unités fonctionnelles qui s’étagent en fonction des orientations. Orientés vers le domaine public, les espaces d’accueil et d’activités constituent un premier plan de qualité en rez-de-chaussée. En second plan, les locaux de sommeil s’organisent en deux ailes : celle à l’Est conserve une taille domestique en R+1. La seconde aile à l’Ouest se développe en R+2 comme un petit collectif. L’appréhension du bâtiment se fait ainsi progressivement par les volumes, éléments de transition pour préserver l’accès au soleil et l’intimité de chacun.

Le pôle ALIMENTAIRE s’insère dans un site déjà occupé et en activité. Libéré par la démolition du bâtiment H, le parcellaire présente une dent creuse. Afin de préserver le déroulement des activités pédagogiques et d’optimiser le déroulement du chantier, la réponse consiste à greffer en lieu et place, un bâtiment compact sur 3 niveaux fonctionnels permettant le regroupement en un seul lieu de la totalité des activités du pôle alimentaire. Le parcellaire est ainsi reconstitué ; il permet de réorganiser les flux piétonniers et véhiculaires. Le bâti très hétérogène a conduit à opter pour un bâtiment monolithique dont les deux façades « techniques » sont habillées d’une maille métallique qui en assure l’homogénéité. La façade sur l’entrée du public est largement vitrée pour éclairer les circulations horizontales dans la continuité des baies vitrées du pôle restauration existant.

L’amphithéâtre, conçu comme un volume de transition marquant l’entrée des visiteurs, se glisse sous le large débord de couverture du restaurant en guise de liaison et requalifie l’entrée du public. Le projet vient se greffer sur le pôle « Restauration » au travers d’un patio permettant, de créer une « respiration » à l’intérieur d’un bâti dense, un lieu de convivialité protégé et de rencontre entre les différents intervenants : élèves, enseignants, visiteurs.